Il ne peut y avoir de reprise économique sans les femmes

Bon nombre du personnel de première ligne de la santé et des services sociaux qui s’occupent des personnes âgées, des malades, des enfants et des personnes ayant un handicap sont des femmes.

Le risque d’éclosions dans leurs lieux de travail est réel et élevé. Nous devons nous assurer de mettre en place un plan qui les protège, ainsi que nos communautés, ainsi que la reprise.

Or, nombreuses personnes fournissant des soins sont racialisées, de nouveaux venus au Canada ou y travaillent temporairement. Elles sont sous-payées, surchargées et oubliées. Nous devons rectifier la situation maintenant.

Envoyez un courriel à vos représentants élus pour leur dire que le Canada a besoin d’un plan sur l’emploi qui ne laisse pas pour compte les femmes.