Nous devons à nos aînés et à leurs proches d’intégrer les soins de longue durée à l’assurance-maladie publique

La pandémie en cours a attiré l’attention sur les problèmes graves qui découlent de nombreuses années d’insuffisance chronique et de réduction systématique du financement, de privatisation et de manque de volonté politique de voir à ce que les aînés reçoivent les soins qu’ils méritent.

Nous devons aller de l’avant et lutter contre ceux qui veulent que le Canada adopte des coupures, des mesures d’austérité et la privatisation à l’américaine. Nous savons que vous êtes occupé, et c’est pourquoi nous avons rédigé le message de courriel pour vous. Il vous suffit d’appuyer sur ENVOYER.